<img height="1" width="1" src="https://www.facebook.com/tr?id=260954267578739&amp;ev=PageView &amp;noscript=1">

Strategic Planning and Management Insights

9 règles fondamentales pour réussir son plan stratégique

[fa icon="calendar"] May 19 / by Jeremie mariton

 Vous êtes-vous déjà posé la question de ce qu’il adviendra de votre entreprise ou organisation dans 3 ans ? 5 ans ?  Le monde dans lequel vous évoluez change rapidement et vous avez peur de rater le coche ? Ou le but même de votre organisation est remis en cause et vous avez aujourd’hui besoin d’un nouveau cap ?  

Si oui, la planification stratégique est surement la réponse à votre question : une bonne occasion de dépoussiérer sa stratégie et de donner à votre organisation et à vos troupes une nouvelle ligne directrice.

 Votre plan stratégique détermine où vous voulez emmener votre entreprise afin que toutes vos équipes travaillent vers la réalisation d’un même et unique objectif. La planification stratégique aide les organisations à faire le bilan sur ce qu’elles font, comment elles le font et pourquoi elles le font.

En clair, votre plan stratégique est une feuille de route faisant le lien entre le présent de votre organisation et son futur idéal. Cette feuille vous sera utile pour réaliser votre nouvelle mission, créer une équipe productive et renforcer votre identité en tant qu’organisation.

 Toujours pas convaincu par l’utilité du plan stratégique ?

 

Laissez-moi vous raconter une petite histoire.

C’est l’histoire d’un homme qui avait une grande vision : faire de la voiture un moyen de locomotion accessible à tous. En ses propres termes :

« Je construirai une voiture automobile pour le plus grand nombre. Elle sera suffisamment bon marché pour que même le plus misérable des fermiers puisse se l’offrir ».

A une époque où tout le monde se déplaçait à cheval (on parle du début 20e), autant dire que la tâche était ardue…

Deux types de personnes peuvent généralement tenir ce genre de propos :

  • Un fou de plus pensant qu’il va changer le monde par la seule volonté de son esprit malade.
  • Un génie muni d’un véritable plan pour y arriver.

 

Il s’avère que cet homme a finalement réussi son pari et est devenu en l’espace de quelques années, le plus grand constructeur automobile au monde. Et pour quelle raison ? Car de la réalisation du 1e moteur essence dans sa propre cuisine à la production en chaine du 1e modèle de voiture grande consommation, cet homme avait un plan pour y parvenir.

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore deviné, il s’agit d’Henry Ford, créateur de la Ford Cie.

NB : L’histoire raconte d’ailleurs qu’il aura fallu 3 sociétés, plusieurs milliers de dollars et beaucoup d’idées pour enfin rencontrer le succès…

Cette dernière nous démontre en tout cas une chose : planifier sur le long terme permet de se construire une vision et de se donner les moyens de ses ambitions.

Bien entendu, tout se passe rarement comme prévu et cela est bien normal. Comment prévoir de manière précise ce qui va se produire au cours des années à venir et en établir une stratégie pour le futur ?

Cela ne veut cependant pas dire que vous perdez votre temps : La planification stratégique vous permet de vous poser les bonnes questions et de réfléchir précisément au devenir de votre entreprise. C’est un exercice de style, à la fois utile pour vous, votre entreprise et vos employés.

C’est d’ailleurs ce qui fait que le plan stratégique est aujourd’hui utilisé dans la plupart des grandes entreprises telles que Google, Amazon, Microsoft mais aussi dans les grandes ONG comme WWF, Nature Conservancy… 

Dans quel cas recourir au plan stratégique ?

 

Vous êtes une entreprise de longue date, une start-up, une association, un club sportif, un groupe de joueurs de belotte… Le plan stratégique a un mérite principal, celui d’être aussi bien adaptable aux multiples formes d’entreprises qu’aux divers types d’associations à but non lucratif.

Le recours ou non à la planification stratégique repose en réalité plus sur les besoins que sur la nature de votre organisation. Pour faire simple, il est conseillé d’utiliser la planification stratégique non pas parce que vous êtes une PME, une grande entreprise ou une association mais bien parce que votre organisation, quelle qu’elle soit, rencontre une opportunité de le faire.

Voici les principaux cas dans lesquels faire appel à une planification stratégique :

  • Vous créez une nouvelle organisation ou vous avez besoin d’un nouveau cap à votre entreprise.
  • Votre environnement (marché, concurrents, règlementations…) change de manière significative.
  • Vous lancez un nouveau produit/service.
  • Vous voulez accroitre la productivité de vos équipes.
  • Vous souhaitez donner une ligne directrice à vos équipes et renforcer votre culture d’entreprise.
  • Votre précédent plan stratégique arrive à son terme.

Que doit comprendre votre plan stratégique ?

 

Généralement un plan stratégique comprend les parties suivantes :

  • Le sommaire
  • La description de votre entreprise/association
  • La déclaration de votre :
  • Vision : Comment vous voyez votre organisation dans le futur.
  • Mission : Comment vous réalisez votre vision, votre cœur d’activité.
  • Une analyse SWOT : il s’agit tout simplement d’une analyse de vos Forces, Faiblesses en tant qu’organisation et des Opportunités et Menaces liées à votre environnement.
  • Vos objectifs : Ce que vous voulez accomplir.
  • Vos outils de mesure (KPIs) : Tout projet nécessite des mesures afin de :
    • Suivre l’avancée de ce qui a déjà été réalisé
    • Déterminer le succès ou l’échec du projet
  • Votre plan d’action détaillé : Il doit établir précisément comment vous comptez atteindre votre objectif, les étapes clés pour y parvenir.

 

Ne perdez pas de vue qu’à la fin de votre plan stratégique, vous devriez normalement être en mesure de savoir :

  • Où en est votre entreprise
  • Où vous comptez l’amener
  • Ce que vous devez faire pour y parvenir

 

9 règles pour réussir son plan stratégique

 

Règle n°1 : Tout plan stratégique doit se réaliser en interne. VOUS êtes l’expert de votre domaine, et VOUS connaissez mieux que personne votre entreprise et la direction à prendre. C’est la raison pour laquelle l’initiative d’un plan stratégique doit venir de vous et non d’un tiers.

Règle n°2 : Entourez-vous des bonnes personnes. Le plan stratégique doit normalement être conduit par le président de l’entreprise/association mais en principe toute personne du personnel peut participer à son élaboration. Dans les petites structures (moins de 15 personnes) il est d’ailleurs d’usage de réunir l’ensemble du personnel à cette occasion. Dans les plus grosses, assurez-vous seulement de vous entourer d’employés clés. Privilégiez de préférence des personnalités analytiques et créatives, ce sont en générales ces personnes qui sont le plus à même d’établir un bilan réaliste de l’organisation et de formuler des stratégies pour l’avenir.  Concernant le nombre de participants, comptez environ 7 personnes, c’est à peu de choses près le nombre optimal pour réaliser un bon plan stratégique.

Règle n°3 : Faire appel à un facilitateur pour vous aider dans cette démarche, c’est mieux ! Le processus de planification stratégique n’est pas aussi complexe qu’il n’y parait… Seulement son issue et ses conclusions sont d’une importance capitale ! Pour tirer le meilleur de ce cours laps de temps où se joue le futur de votre organisation, n’hésitez pas à recourir à un professionnel. Le facilitateur est là pour faire en sorte que chacun – y compris les personnes plus introverties - ait une voix et que tout le monde soit sur un même pied d’égalité durant votre retraite stratégique. Le facilitateur est également un agitateur d’idées, il vous incite à vous poser les bonnes questions, à envisager les meilleures options pour votre entreprise et à faire le bilan sur ce que vous voulez véritablement pour votre organisation.

Règle n°4 : Analysez avec précision votre environnement pour éviter les mauvaises surprises... Plus d’une ambition s’est brisée tout simplement à cause d’un manque d’analyse de l’environnement. S’il vous plait, évitez à votre plan stratégique de se transformer en véritable pétard mouillé simplement par manque de lucidité et de discernement sur ce qui vous entoure. Etudiez avec précision vos concurrents, votre marché, les lois régissant votre secteur d’activité, les grandes tendances à venir… Des outils simples tels qu’une analyse SWOT, PESTEL, benchmark ou des 5 forces de Porter vous seront d’une grande utilité lors de ce processus.

Pour plus de précisions voir notre article Our favorite business strategy frameworks.

Règle n°5 : Assurez-vous de la bonne exécution du plan stratégique en définissant clairement vos KPIs. Beaucoup de stratégies échouent parce qu’elles ne sont pas ou mal réalisées. Or la stratégie c’est aussi le concret du terrain : Pourquoi s’évertuer à construire la plus fine des stratégies si celle-ci n’est pas correctement exécutée ? Des outils comme le balanced scorecards vous permettent de mesurer l’activité de votre entreprise et de suivre de près l’exécution de votre stratégie. L’un des conseils les plus précieux que je puisse vous donner afin de réaliser votre stratégie est d’agir sur vos « lead measures », c’est-à-dire sur les choses que vous pouvez faire dès à présent pour améliorer votre future performance. Vous cherchez à perdre du poids ? Agissez sur les mesures où vous avez une réelle influence (par exemple, le nombre de séances de sport que vous réalisez par semaine) plutôt qu’essayer d’agir sur votre poids final.

Règle n°6 : Pri-o-ri-sez ! Rappelez-vous l’adage de ce bon vieux Eisenhower «Ce qui est important n’est pas toujours urgent et ce qui est urgent n’est pas toujours important.».  Définissez vos priorités pour l’avenir et classez-les afin de pouvoir établir un plan de route lisible et directement applicable.

Règle n°7 : Déterminez qui fait quoi. L’un des secrets d’un bon plan stratégique et d’une bonne exécution est de déterminer qui est responsable de quoi. C’est une manière de responsabiliser chacun au sein de l’organisation et de se rendre des comptes mutuellement. Votre efficacité n’en sera que plus accrue !

Règle n°8 : Faites en sorte que tout le monde connaisse la route à suivre. Un bon plan stratégique est un plan connu de tous. Bref, communiquez régulièrement sur votre nouveau plan de route en interne afin que votre équipe garde le cap, en externe pour fédérer vos clients ainsi que l’ensemble de vos business partenaires.

Règle n°9 : Ne confondez-pas plan stratégique et business plan. Le business plan ou plan d’affaires pour nos amis québécois est le document décrivant comment votre entreprise fonctionne et comment elle crée de la valeur. Votre plan stratégique n’est pas une étude détaillée de votre business mais bien la feuille de route de votre organisation pour l’avenir.

 

Vous l’aurez compris, le plan stratégique est un élément clé dans la stratégie de toute organisation. Plus précisément, le plan stratégique est votre clé pour le futur, ce que vous devez faire dès à présent pour réaliser votre vision pour l’avenir et votre mission en tant qu’organisation. Rappelez-vous que toutes vos actions présentes ont des conséquences sur votre futur. Bien heureusement, ce n’est pas une fatalité : Suivez ces règles simples et tout devrait bien se passer !

 

ACCESS OUR STRATEGIC PLANNING COURSE

 

Topics: Strategic planning, Entrepreneurship, Business strategy, startups, global strategy

Jeremie mariton

Written by Jeremie mariton

Jérémie is a French business student working with SME Strategy as Strategy & Marketing assistant. He loves helping entrepreneurs with their strategic issues, writing blogs and assisting with market research. He is also fond of sport, particularly water sports.

Strategic Plan

Lists by Topic

see all

 

strategic planning consultant podcast.jpg
Strategic planning consultant podcast stitcher.jpeg
Strategic planning podcast facilitator soundcloud.png